Choisies par Matali Crasset

Louise Hervé & Chloé Maillet sont nées en 1981. Elles ont fondé l’I.I.I.I. (International Institute for Important Items) en 2001, au sein duquel elles réalisent des performances, des films de genre et des installations. Elles sont surtout connues pour leurs conférences digressives à sujets décalés qu’elles présentent in situ, en uniforme, ou qu’elles délèguent à des acteurs.

Leurs performances sont irrémédiablement liées à un temps et un lieu définis : le quartier de Ménilmontant, Bath, Ermenonville, Vancouver… à chaque fois, leur récit documenté se développe au gré de lectures historiques mais aussi littéraires. (…) Chaque visite-performance est l’occasion d’une redécouverte par le savoir et la fiction d’un espace qui acquiert une nouvelle âme par l’action des artistes.

Elles réalisent également des films (Un Passage d’eau, 2014 ; Un Traité des bains, 2013 ; Une Reconstitution et un Souterrain, 2010) et des textes de science-fiction (L’un de nous doit disparaître, 2012 ; Attraction étrange, 2012) dans la tradition de la littérature de genre.

Dans cette perspective, la mise en archive de leurs travaux se fait sous la forme privilégiée d’un récit fictionnel documenté mais dont les faits présentés sont toujours exacts. »

Magali Nachtergael

Le travail de Louise Hervé & Chloé Maillet a fait l’objet d’expositions personnelles à la Fondatione Sandretto Re Rebaudengo (IT), à la Contemporary Art Gallery, Vancouver (CAN), la Synagogue de Delme (FR), au FRAC Champagne Ardenne (FR), au Kunstverein Braunschweig (DE), la Kunsthal Aarhus (DK) et au Crédac-centre d’art d’Ivry-sur-Seine en 2018. Elles ont réalisé des projets spécifiques pour la Biennale de Lyon (2013), la Biennale de Liverpool (2014), la FIAC (2013 et 2016) ou encore le Printemps de Septembre (2016).