OPLINE est une manifestation culturelle innovante née à Bordeaux, qui depuis 9 ans est devenu nationale et internationale, grâce à ses 80 partenaires et ses 300 000 followers sur ses réseaux sociaux.
Son but, abolir les barrières entre les entreprises et la culture, et vous inciter à utiliser la loi du 1-08-2003 pour le Mécènat, avant que cet avantage ne soit supprimé.

Nous proposons aux entreprises d’intégrer un club d’excellence, de valoriser leur image, de classer le design de leurs locaux, d’initialiser une campagne de communication interne exigeante et de haute qualité.

Comment faire :
1-Devenir partenaire : en effectuant une participation financière
OPLINE est une association reconnue d’utilité publique depuis 2010, une participation permet de bénéficier d’une réduction d’impôt de 60% du don ( Dans la limite de 20 % du revenu imposable, un contrat est signé et vous bénéficiez d’un rescrit fiscal)
2-Devenir partenaire : en effectuant un achat d’œuvre, qui restera la propriété de votre entreprise.
OPLINE vous propose un panel d’artistes issu d’une sélection effectuée par les plus grands commissaires actuels et vous assure une qualité exceptionnelle d’ investissement dans le secteur de l’ art contemporain

Conditions :
– Acheter des œuvres à des artistes vivants – Pendant 5 ans, mettre à la disposition du public ou de vos salariés, dans les halls, entrées, vitrines, show room …
– Investissement à hauteur maximale de O,5 % du CA H taxe
– Réduction de votre impôt pendant 5 ans du 1/5ème des sommes versées
– Après 5 ans l’œuvre sera payé et inscrite à l’actif du bilan et de plus elle sera exclue de la taxe professionnelle (et de l’ISF pour les particuliers) (Code général des impôts Art 238 Bis AB n° 2003 -709 du 1 er Aout 2003, N° 112 du 13 Juillet 2004 )

Le MECENAT une réelle opportunité :
Quelques chiffres ( ADMICAL (4-5-2016) ): 44000 entreprises déclarent leur mécénat et bénéficient de la loi du 1-08-2003 dite loi d’Aillagon, 79% des mécènes indiquent qu’ils vont augmenter leur budget mécénat, 56% des structures font le choix d’une implication des collaborateurs, 50% n’utilisent pas les réseaux sociaux, mais 45% des entreprises n’utilisent pas cette législation.